7 conseils dans le domaine du Marketing territorial


Vicent Gollain

1. Le marketing territorial s’est développé pour 3 grandes raisons :

  • Un monde de mobilité croissante avec des aspects positifs ou négatifs pour un territoire.

  • Les territoires sont plus tournés vers l’offre, vers soi, mais moins tournés vers les autres (entreprises, population tourisme.) Ce sont pourtant eux qu’Il faut mieux connaître.

  • Il faut s’appuyer sur les bonnes pratiques. Amsterdam, Lyon, Berlin, Roissy, Dubaï, Singapour… Le monde entier, grandes métropoles comme petites communes utilisent les techniques du marketing territorial pour leurs territoires.

2. Le MT ce n’est pas que de l’étude, mais c’est aussi de l’action :

  • Il faut agir sur la réputation, l’image d’un territoire

  • Il faut rechercher des résultats concrets, tangibles, mesurables en matière d’attractivité d’un point de vue économique, touristique…

  • Il faut développer la fierté d’un territoire. Dans certains territoires on en est naturellement fiers mais d’autres sont marqués par un évènement, une guerre, des quartiers difficiles, ou simplement une mauvaise réputation.


3. L’attractivité ne se décrète pas


Il s’agit du résultat d’actions individuelles nombreuses : pouvoirs publics, organisations diverses, associations…et il faut donc rassembler les acteurs.


4. Le Marketing territorial, va bien au-delà de la communication


Cette dernière n’en est qu’une composante. Le marketing territorial, lui est plus large et concerne :

  • Le rassemblement de la population

  • Les études de marché pour comprendre l’autre, ses propres atouts, les compétiteurs qui nous stimulent, les modifications de l’environnement. On peut établir un vrai diagnostic qui permet se situer et de trouver les fenêtres d’opportunité.

  • La stratégie: ce qui signifie réaliser des choix de positionnement sur un marché avec une éventuelle politique de marque et établir un plan d’actions avec une structuration de l’offre, des actions commerciales et de communication.

  • L’évaluation


5. Le marketing territorial est stratégique et tactique avec une réflexion à moyen et long terme. Il nécessite d’être :

  • Présents à différents niveaux pour accueillir

  • Connecté au lieu. Travailler à la matière qui fait le territoire, dans le vrai, éviter la déception, le décalage entre le rêve et la réalité


6. Le Marketing territorial est collectif.


Il nécessite de développer la confiance. Et celle-ci est à gagner tous les jours. Mettre en place des outils qui permettent de suivre la démarche, l’évolution. Tirer les enseignements de ce qui fonctionne et de ce qui ne va pas.


7. Le Marketing Territorial ne peut se résumer à un événement.


Aussi important soit-il, il ne peut se substituer pas au marketing territorial. Il en est un élément et s’inscrit dans une démarche globale. (Exposition universel à Dubaï ou JO à Barcelone .)