Les choix littéraires de Simon Houdebert


Simon Houdebert


Livre de David Martinon

Les 15 Jours qui ont fait basculer Kaboul, par David MARTINON

David Martinon est Ambassadeur de France en Afghanistan, depuis 2018. Il était donc, malheureusement, en première ligne lorsque, le dimanche 15 août 2021, Kaboul, la capitale de l’Afghanistan, est tombé aux mains des talibans, quasiment vingt ans après qu'ils en ont été chassés par les Américains.

L’Ambassadeur de France nous raconte dans son passionnant ouvrage le rythme qui fut le sien durant cette période hors normes, où il convient de prendre très vite les bonnes décisions !

Après l'évacuation de leur personnel, par hélicoptère pour la plupart, toutes les ambassades occidentales ferment, exceptée celle de la France.

Poste particulièrement exposé, l’Ambassadeur de France à Kaboul nous décrit son quotidien, qui nécessite un dispositif de protection particulièrement chargé. David Martinon retrace au lecteur les différents facteurs et signes avant coureur qui rendaient, hélas, la prise de Kaboul par le régime talibans inéluctable.

Face à ce constat, il convient ensuite d’agir. L’Ambassadeur de France nous détaille la mise en place des ponts aériens par l’Armée de l’Air qui ont permis l’évacuation des français expatriés mais aussi de centaines d’afghans, avec le concours des diplomates frnaçais encore présents et des policiers et soldats mobilisés.


Livre de Arnaud Teyssier

Philippe Séguin, par Arnaud TEYSSIER

Inspecteur général de l’Administration et Président du comité scientifique de la Fondation Charles de Gaulle, Arnayd Teyssier a été collaborateur de Philippe Séguin de nombreuses années. C’est donc un historien particulièrement bien informée qui nous livre cette belle biographie de l’ancien Président de l’Assemblée nationale.

Décrit à juste titre comme un Homme d'Etat tempétueux, exigeant et solitaire, Philippe Séguin fait aujourd'hui figure de visionnaire. Il comprit très tôt les ressorts profonds de notre crise démocratique, due à une dérive des institutions de la Ve République ainsi qu'à la soumission de la classe politique face aux défis cruciaux de l'Europe et de la mondialisation. A 20 ans, le jeune Français venu de Tunisie rallie de Gaulle et adhère à l'idée d'une France indépendante et tournée vers l'action.

Député des Vosges à 35 ans, maire d'Epinal pendant quatorze ans, ministre remuant des Affaires sociales sous la cohabitation, président hors normes de l'Assemblée nationale, enfin candidat sacrifié à la mairie de Paris, son indépendance d'esprit le laisse toujours en marge de son parti, le RPR, de la politique classique et de ses compromis. Dès 1992, conduisant la bataille contre le traité de Maastricht, il fut l'homme capable de dire non. Décédé en 2010 alors qu’il présidait la Cour des comptes, la pensée de Philippe Séguin est toujours très présente dans le débat politique.


Livre de Catherine Nay

Tu le sais bien, le temps passe, par Catherine NAY

Après l'immense succès remporté par le premier volume, voici la suite très attendue des Mémoires de Catherine Nay. Elle couvre les années 1995-2017, de l'élection de Jacques Chirac à celle d'Emmanuel Macron. Près de trente ans de vie politique et journalistique, mais aussi personnelle, racontés avec le même sens du trait, de la formule incisive, la même intensité romanesque qui font de Catherine Nay une observatrice et une narratrice hors pair, souvent mordante et toujours savoureuse.

Catherine Nay révèle ici les épreuves auxquelles elle a été confrontée dans sa vie affective et familiale : la perte de l'homme de sa vie, Albin Chalandon, en juillet 2020, et avant cela la mort de ses parents et de l'un de ses frères. Episodes intimes évoqués avec pudeur et vérité par une femme qui a toujours préféré parler des autres que d'elle-même. Souvenirs, anecdotes, choses vues abondent dans cette nouvelle chronique où elle dévoile les secrets de la conquête du pouvoir de Jacques Chirac, ses rencontres avec Bernadette et les confidences volontiers acerbes de la première dame.

Catherine Nay excelle dans l'art du portrait, comme le lecteur pourra le constater dans le Journal du dimanche. Elle décrypte avec une maestria décapante les personnalités complexes d'Alain Juppé et de Philippe Séguin comme celle de Lionel Jospin. Du séisme de 2002 à la montée en puissance de Nicolas Sarkozy jusqu'à son élection triomphale en 2007 et à son échec cinq ans plus tard, c'est une histoire plus hasardeuse de la Ve République que la grande voix d’Europe 1 décrit avec un mélange d'amusement et de perplexité.

Elle montre Nicolas Sarkozy, qu'elle connaît bien, à travers ce qui fait sa force et sa faiblesse, dans sa vie publique ou privée, parfois à son détriment. Et consacre à son successeur François Hollande des pages sans concession. Ce livre témoigne aussi de la nostalgie de son auteur envers une certaine époque du journalisme, qui a laissé place à une période médiatique elle aussi plus incertaine. Les bonheurs et vertiges du temps qui passe.


Livre de Laurence Benhamou

Le solitaire du palais, par Laurence BENHAMOU

Laurence Benhamou est l’une des deux journalistes accrédités à la Présidence de la République pour l’Agence France-Presse (AFP), depuis l’élection d’Emmanuel Macron. Par son ouvrage, la journaliste nous fait revivre au jour le jour le quotidien du Président Macron et de son entourage. Le lecteur pourra ainsi revivre petits ou grands évènements du quinquennat parfois oubliés, mais aussi mesurer les complicités ou rivalités au coeur de l’Elysée. La journaliste relate également la crise des gilets jaunes ou encore l’affaire Benalla qu’elle a vécu aux premières loges, sans oublier la gestion de la crise sanitaire.

La journaliste nous raconte également l’exercice parfois difficile de son métier avec le Président et son entourage qui ont souhaité, dès l’installation d’Emmanuel Macron, fermer la salle de presse de l’Elysée…sans y parvenir ! On découvrira que Laurence Benhamou, malgré son accréditation, a rencontrés souvent des obstacles de la part l’entourage du Président, et notamment avec Sibeth Ndiaye, qui souhaite verrouiller la communication et être les seuls maîtres du calendrier.

Un ouvrage particulièrement intéressant en cette période d’élection présidentielle !



Le coup de cœur du mois


Une princesse modèle de David Brunat

Essayiste confirmé et chroniqueur au Figaro, l’auteur – qui a travaillé plusieurs années en collectivité territoriale et en cabinet ministériel – propose ici un portrait saisissant d’une princesse russe, Hélène Galitzine, qui devint, par les hasards de l’histoire, modèle de Matisse dans les années 1930.


Née en 1912 dans la haute aristocratie russe, elle dut fuir son pays avec sa famille à l’arrivée des Bolcheviks. Etablie en Italie, elle y apprit le dessin avant de gagner la France et de fonder une famille à Nice. C’est dans cette cité qu’elle rencontra le grand peintre et posa pour lui pendant cinq ans (en ayant toujours refusé de poser nue). De nombreux chefs-d’œuvre en ont découlé.


Au travers de cette fresque historique et artistique, David Brunat livre une réflexion captivante sur l’exil et la mémoire, l’identité et le destin, la reconstruction et la résilience, la création artistique et la beauté du monde malgré ses ombres et ses tragédies. Un livre qui dresse le tableau d’une époque révolue mais qui entre en résonance profonde avec l’actualité internationale et la guerre en Ukraine.